SociétéValérie Pécresse : « Je serai la surprise du 2e tour »

22 mars 2022

Face à Laurence Ferrari et Sonia Mabrouk , Valérie Pécresse était l’invitée de « Demandez le programme » sur CNEWS ce lundi 21 mars 2022. L’occasion de revenir sur son programme, de parler de l’Ukraine, de sécurité, de baisse des impôts, de la jeunesse… de la vie concrète des Français ! Il est urgent de donner les clés de l’Elysées à celle qui a « les bonnes solutions pour le pays ».

Valérie Pécresse est la seule qui aura « le courage de faire »

« Je serai la surprise du deuxième tour ! J’ai été la surprise toute ma vie : aux régionales, à la primaire de la droite. » Valérie Pécresse a toujours défié les pronostics et les sondages ! Aux régionales de 2020, face à la gauche pourtant rassemblée, elle remporte la présidence de la région Ile-de-France. De même lors de la primaire de la droite où elle n’était pas particulièrement favorite ! Sa force est d’être une « femme tenace, déterminée, qui va jusqu’au bout ». Convaincue de faire la différence, elle compte sur le soutien des Français pour offrir une alternative crédible à un second quinquennat Macron. Avec sa mentalité de battante, elle répète que « celui qui gagne c’est celui qui y croit jusqu’à la dernière minute ».

Ciblant le président-candidat, Valérie Pécresse estime que « Macron n’a pas du tout le même programme » qu’elle ! Rien sur la sécurité, sur immigration, sur la menace islamiste, sur la dette, sur les grandes réformes de l’État, etc…. Le second quinquennat d’Emmanuel Macron promet d’être comme le premier, une suite de mesures adoptées en fonction des circonstances et de l’évolution de l’opinion. La France ne peut plus se satisfaire d’un Président versatile ! Le projet de Valérie Pécresse est le plus puissant. Elle seule aura « le courage de faire ».

Vers une Europe qui se défend et se protège

Alors que le conflit en Ukraine dure depuis plus d’un mois, Valérie Pécresse estime que « la France doit offrir aux femmes et aux enfants ukrainiens réfugiés de guerre qui le demandent une protection provisoire d’un an ». Nous devons continuer dans la tradition humaniste française d’accueil des réfugiés. C’est d’ailleurs ce qui est en train de se passer, un peu partout en France. Des centres ouvrent, des association, des entreprises, des collectivités et des particuliers ouvrent leurs bras pour soutenir les réfugiés ukrainiens. Mais, nous devons aussi avoir une vision géopolitique de la situation, et donc « aider les pays limitrophes qui sont soumis à une pression migratoire sans précédent ». Au premier rang desquels la Pologne.

Cette crise ukrainienne a montré la puissance de réaction de l’Union européenne. Quand elle se coordonne, l’Union peut agir, et avec force. Valérie Pécresse, « patriote et européenne » porte une réelle ambition européenne. Elle veut une « une Europe qui se défende et se protège » sur de nombreux sujets. D’abord évidemment sur le plan militaire. Mais aussi sur le plan économique ! Ainsi, Valérie Pécresse veut instaurer en Europe « une vraie taxe carbone aux frontières pour protéger nos productions ». Nos producteurs agricoles doivent aussi bénéficier du bouclier européen face à la concurrence déloyale de nombreux autres pays, ne respectant pas les normes européennes. L’objectif est d’obtenir une « Europe de la production agricole, pas de la décroissance ».

Il faut harceler les voyous

L’autorité ça ne se choisit pas un jour sur deux ! On ne peut pas deux dire à nos forces de l’ordre qu’elles font un travail formidable et le lendemain parler de « violences policières ». Un Président de la République ne peut pas dire ça. Emmanuel Macron s’est décrédibilisé aux yeux des forces de l’ordre de notre pays ! Valérie Pécresse a entendu leur appel, et leurs difficultés. La France doit protéger ceux qui la protègent ! Elle propose donc d’instaurer une « peine minimale d’un an de prison ferme pour tous ceux qui s’en prennent à une figure d’autorité : policiers, pompiers, professeurs, maires, etc. » Stop au laxisme face aux voyous ! Pour Valérie Pécresse, la peur doit changer de camp : « Il faut harceler les voyous ! C’est leur vie, à eux, qui doit devenir infernale ! »

La France doit également poursuivre son combat contre le terrorisme islamiste, alors que de nombreux procès ont marqué les derniers mois (attentats de 2015, assassinat du père Hamel…). Valérie Pécresse fera « voter une loi constitutionnelle pour réarmer la France face au totalitarisme islamiste ». Le système actuel marche sur la tête. En effet, « un individu qui consulte un site pédophile est un criminel mais pas quelqu’un qui consulte un site djihadiste ». Consulter un site djihadiste constitue un crime, personne ne peut dire le contraire ! Avec Valérie Pécresse, le droit pénal s’adaptera aux réalités de la société française.

En matière d’immigration, Valérie Pécresse souhaite que l’on s’inspire de ce qu’a fait la Grèce : instaurer l’asile à la frontière pour examiner les demandes en moins d’un mois pour pouvoir renvoyer sans délai les migrants qui sont déboutés du droit d’asile. Si certains candidats, à l’instar d’Éric Zemmour ou Marine Le Pen, scandent « immigration zéro », il ne s’agit ni plus ni moins que d’un slogan. Ce n’est pas faisable et ça mènera à l’impuissance. On a des métiers en tension qui nécessitent une immigration. De plus, l’immigration doit aussi être une richesse pour la France, par exemple pour l’accueil des étudiants. Valérie Pécresse le dit « je veux les meilleurs étudiants de tous les pays. Comme les Américains, les Britanniques, comme les Allemands… »

Dépenser mieux et moins

Valérie Pécresse critique sévèrement la mesure RSA Jeunes d’Emmanuel Macron et propose plutôt « le Revenu Jeune Actif : 670€ par mois pour pour orienter les jeunes vers les formations dans les métiers qui recrutent (santé, environnement, numérique, industrie, sécurité…) ». Il faut encourager les jeunes Français à travailler, et à se destiner vers des secteurs qui recrutent. Pas leur donner l’impression que l’argent tombe du ciel, comme avec le RSA Jeunes…

Dans le programme de Valérie Pécresse, il y a beaucoup d’économies. Ce programme est sérieux et cohérent. Valérie Pécresse « assume de dire que lorsqu’on est champion du monde des impôts, il va falloir dépenser mieux et moins ». Il n’est plus tenable aujourd’hui de continuer à dépenser à tout-va, sans avoir un oeil sur le futur remboursement de ces aides. Nous ne pouvons pas laisser aux générations futures des dettes. Nous devons sortir du cercle vicieux dans lequel Emmanuel Macron a plongé la France : « le problème c’est qu’à force de faire des chèques sans provision, on va augmenter les impôts des Français ».

Sur la gestion de la hausse des carburants, l’Etat a profité indument de cette hausse ! Valérie Pécresse demande que l’État rende aux Français tout le surplus des taxes sur les carburants qu’il a collecté grâce à la hausse des prix. Aujourd’hui, il ne rend que 15 centimes au lieu de 25. « Il faut rendre l’argent aux Français » estime Valérie Pécresse.

Valérie Pécresse veut réveiller les Français : « ne vous laissez pas voler cette élection » ! La seule candidature qui remettra de l’ordre, qui reconstruira les services publics, qui baissera les impôts, les dépenses et la dette, c’est celle de Valérie Pécresse !

%d blogueurs aiment cette page :