EcologieValérie Pécresse : « Mon objectif, c’est la neutralité carbone en 2050 »

3 mars 2022

Mercredi 2 mars, Valérie Pécresse était sur la plateau de C à vous sur France 5 pour exprimer sa position sur les événements en Ukraine et préciser son programme sur plusieurs points, notamment le soutien à l’agriculture et l’indispensable orientation écologique de notre économie.

Le rôle français dans la guerre en Ukraine

« La France doit toujours être à l’initiative pour trouver une issue politique et diplomatique à cette guerre en Ukraine. » Valérie Pécresse a rappelé l’importance de la voix française dans la diplomatie internationale. La France compte en Europe et dans le monde, et ne peut se contenter de la voix de l’Union Européenne. « Aujourd’hui la situation impose et exige un esprit de responsabilité. J’ai fait des propositions pour saisir les biens des oligarques, pour exclure de SWIFT des banques, pour étendre à la Biélorussie les sanctions. »

Tandis qu’Emmanuel Macron n’a pas réussi à enrayer le conflit, Marine Le Pen et Eric Zemmour reviennent sur leurs positions pro-Poutine. Appelant hier de leurs vœux un « Poutine à la tête de la France », leur manque de clairvoyance et de sens politique les a disqualifiés pour le poste de Président de la République.

« On n’a pas de campagne ! On n’a pas d’adversaire ! »

Emmanuel Macron ne doit plus se réfugier derrière la crise ukrainienne pour se permettre de ne pas dresser le bilan de son quinquennat. La reddition de comptes lorsque l’on accède au poste de Président de la République n’est pas une option ! Valérie Pécresse insiste : « Il faut que les Français ouvrent les yeux sur le bilan de cette présidence du zigzag. »

La démocratie exige le débat, et ce débat doit se faire avec tous les candidats ! Valérie Pécresse termine : « Aujourd’hui, vous vous rendez compte qu’on n’a pas de campagne ? On n’a pas de campagne ! On n’a pas d’adversaire ! »

« Je défendrai notre agriculture pour retrouver notre souveraineté alimentaire. »

Comme expliqué longuement lors d’un déplacement en Normandie ou lors de sa visite au Salon de l’Agriculture, Valérie Pécresse connait les enjeux de l’agriculture française. Des mesures très concrètes doivent être prises, comme la hausse des salaires, et des facilités de transmission. Les propositions de Valérie Pécresse sont d’ailleurs reprises au niveau européen, comme la demande d’utiliser les 4% de terres en jachère pour faire face à la pénurie alimentaire qui nous menace.

« Je suis une écologiste des résultats »

A propos d’écologie, loin du dogmatisme de certains, et du scepticisme des autres, Valérie Pécresse trace une voie médiane au service d’une véritable écologie. Son objectif est simple : « la neutralité carbone en 2050 ». La méthode est de mettre tout le monde autour de la table, et de prendre en compte des indicateurs précis sur la pollution de l’air, l’énergie décarbonée, la biodiversité. Avec Valérie Pécresse, la France deviendra réellement écologique !

%d blogueurs aiment cette page :