MondeValérie Pécresse : « Je veux dire au peuple russe que nous devons construire la paix en Europe »

7 février 2022

Dimanche 6 février, Caroline Roux a reçu Valérie Pécresse sur France 5 dans « C dans l’air ». L’occasion d’évoquer la vision de la France sur la scène internationale.

1. L’Ukraine doit être protégée

Face à la menace russe, la France doit prendre ses responsabilités aux côtés des autres pays européens, notamment dans la cadre de l’OTAN. La Russie ne peut porter atteinte à l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Valérie Pécresse a déploré le manque de dialogue entre la France et la Russie : « Emmanuel Macron n’avait pas vu Vladimir Poutine depuis deux ans . Il faut un dialogue. »

2. Une Europe-puissance

L’Europe ne peut se contenter d’une politique de faiblesse. Face à la Russie, à la mondialisation débridée, ou à l’immigration non contrôlée, l’Europe doit s’assumer en tant que puissance. « Elle a le droit de choisir qui elle accueille. Pour protéger ses frontières extérieures, il ne faut pas exclure la construction de murs. On a aujourd’hui une bérézina migratoire. »

3. La fierté de l’identité française

Valérie Pécresse a affirmé que lorsqu’elle sera Présidente de la République, elle se rendra dans les pays arabe sans être voilée car « l’identité française, c’est une femme qui ne porte pas le voile ». Ce symbole en tant que femme présidente sera un message puissant.

4. Repenser la diplomatie militaire française

Aujourd’hui, le Mali refuse la poursuite du déploiement des troupes françaises sur son sol. Or, la lutte contre le terrorisme commence dans ces pays, qui ont besoin de notre soutien. Il convient de repenser notre diplomatie militaire, « mais il est évident que la France n’a pas vocation à rester dans un pays dont les ressortissants refusent d’aider nos troupes. »

%d blogueurs aiment cette page :