SociétéZemmour, ce n’est pas notre Trocadéro !

27 mars 2022
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2022/03/lR_nicolas_sarkozy_20210501_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Nous étions au Trocadéro en 2012 autour de Nicolas Sarkozy, puis en 2017 autour de François Fillon. Nous sommes résolument de droite, une droite courageuse et fière, fière de ses valeurs et de ses traditions.

Si chaque candidat a le droit de rassembler les siens, pour nous, Éric Zemmour n’incarne pas la droite patriote, gaulliste, républicaine et attachée aux racines judéo-chrétiennes de la France.

Il s’est éloigné de la droite que nous portons par sa brutalité à l’égard des plus fragiles: nos aînés à qui nous devons tant, qualifiés de « capricieux »; les personnes en situation de handicap, dont il refuse l’inclusion dans la société française; les femmes seules, qualifiées de « plaie » ; toutes les femmes qui, selon lui, sont incapables d’exercer le pouvoir alors qu’elles sont les piliers de nos foyers.

Il s’est éloigné de la droite, généreuse et solidaire, que nous aimons en tournant le dos à la tradition, à la fois chrétienne et républicaine, d’accueil des réfugiés de guerre. Ses propos à l’égard des familles ukrainiennes, abandonnées sur les routes alors que la guerre sévit en Europe, traduisent une dureté aux antipodes de ce que nous sommes.

Il s’est éloigné de la droite, enfin, en mettant autant d’énergie à vouloir réhabiliter Pétain qui, en plus d’avoir dénoncé et laissé mourir des compatriotes juifs durant la seconde guerre mondiale, avait condamné à mort le Général de Gaulle.

Non, décidément, Eric Zemmour n’est pas notre droite, il n’est pas la droite.

Notre cœur bat résolument à droite. Et pourtant, nous le disons avec force: nous ne sommes pas au Trocadéro cet après-midi. Éric Zemmour, ce n’est pas notre Trocadéro !

Christian Jacob, président des Républicains
Annie Genevard, vice-présidente de l’Assemblee nationale et présidente du conseil National des Républicains
Philippe Gosselin, député de la Manche
Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine
Alexandra Dublanche, vice-présidente de la région Ile-de-France
Charles Consigny, avocat, orateur de campagne de Valérie Pécresse
Pierre Danon, directeur de la campagne pour la société civile de Valérie Pécresse

%d blogueurs aiment cette page :