MondeValérie Pécresse : « Le destin de la France est en train de se jouer »

9 mars 2022

Valérie Pécresse était l’invitée d’Apolline de Malherbes le mercredi 9 mars sur BFM TV à 8h30. L’occasion de revenir sur l’urgence du débat démocratique, dans le contexte de la crise en Ukraine.

Il faut durcir les sanctions contre la Russie et Vladimir Poutine

« Le destin de la France est en train de se jouer ». Les Français ont tous pris la mesure de la gravité de la crise en Ukraine. La France avec l’Union Européenne a pris plusieurs mesures, mais il faut encore aller plus loin ! Valérie Pécresse propose notamment de diminuer les importations d’hydrocarbures russes, dans la mesure où des solutions alternatives sont disponibles. La responsabilité n’est pas que française : « Il faut que l’Europe s’engage à diminuer ses importations drastiquement ».

Aujourd’hui, le conflit entre la Russie et l’Ukraine réduit la possibilité de débattre. Le Président actuel s’en sert de prétexte pour ne pas rendre des comptes sur le quinquennat passé. Valérie Pécresse souhaite que la campagne présidentielle voit un véritable débat. Puisque « Emmanuel Macron a mal géré le pays, il doit en rendre comptes aux Français. »

Qui va payer l’addition de ce quinquennat ?

Tous les candidats doivent pouvoir se positionner sur le bilan d’Emmanuel Macron. En effet, que reste-il de la participation citoyenne ? De la revalorisation du travail ? De la sécurité de nos compatriotes ?

Plus encore, avec la crise sanitaire, les vannes de l’argent public ont été largement ouvertes par Emmanuel Macron. « Qui va payer l’addition de ce quinquennat ? Tous les jours le président sortant annonce une dépense de plus. » Valérie Pécresse est la seule qui a la courage de dire qu’il faut dépenser moins et travailler plus. Son bilan à la région Ile-de-France offre un bel exemple de réussite en matière de gestion financière !

Il est temps de sortir du dogmatisme écologique ! Le nucléaire constitue une solution idéale pour répondre aux interrogations actuelles sur une possible pénurie de gaz. Le nucléaire est notre avenir ! Valérie Pécresse l’a expliqué : « grâce au nucléaire, nous produisons notre électricité moins chère mais son prix est conditionné au prix du marché européen qui est lui-même indexé sur le gaz. Je demande au Gouvernement de déconnecter par décret le prix de notre électricité du marché européen. » Le gouvernement doit assumer ses responsabilités et parier clairement sur le nucléaire. Même les Allemands l’ont fait !

La candidate de la France qui travaille

Valérie Pécresse a compilé dans son projet de nombreuses mesures en faveur de « la France qui travaille ». Hausse des salaires de 10%, conversion des RTT en salaires, défiscalisalisation totale et sans limite des heures supplémentaires, retraite minimum égale au Smic… Il est temps de redonner du sens à la valeur travail et Valérie Pécresse l’affirme : « c’est le cœur de mon projet ».

Enfin, la France doit se libérer des multiples taxes et contributions qui l’empêche de se développer. Emmanuel Macron a d’ailleurs repris l’idée de plusieurs candidats dont Valérie Pécresse de supprimer la taxe audiovisuelle. Pour elle, la taxe audiovisuelle est « une taxe qui a fait son temps, qui est obsolète ».

%d blogueurs aiment cette page :