SociétéValérie Pécresse : « Ma France est souveraine »

5 mars 2022

En ce week-end de début mars, Valérie Pécresse était en déplacement dans l’Est de la France, notamment avec des acteurs de la filière bois. Une réunion publique à Metz était également au programme.

La forêt est notre avenir

Valérie Pécresse a rencontré des acteurs de la filière bois à Champs-le-Duc (Grand Est) dimanche 6 mars. Depuis 5 ans, la filière bois a été abandonnée par Emmanuel Macron, alors que la forêt représente plus d’un tiers du territoire français. Pour Valérie Pécresse, « la forêt c’est notre avenir ». Elle promet de refaire de la forêt une filière d’industrialisation prioritaire pour la France.

Aider la forêt française ne peut plus attendre. Valérie Pécresse propose de mettre en place « un Fonds Bois de 150M€ avec une vraie recherche pour aider notre forêt à surmonter les problèmes du réchauffement climatique et pour faire de la forêt un véritable atout pour la construction, pour l’énergie, pour nos matières premières. »

Un nouvel espoir pour le pays

Dans moins de 40 jours se jouera le destin de notre pays. La France est face à son destin. Allons-nous rester une Nation ? La question pourrait faire sourire, si elle n’était pas si dramatique. Aujourd’hui notre pays est fracturé. Valérie Pécresse propose « un projet pour que demain la France continue d’être grande ».

Emmanuel Macron s’est enfin déclaré candidat et il ne peut pas échapper à son bilan. Il faut qu’il y ait un débat démocratique dans notre pays. Projet contre projet. Son bilan à des allures de dépôt de bilan. « C’est le Président des chèques et des échecs » résume Valérie Pécresse. Au contraire d’une France déclassée et dégradée, Valérie Pécresse promeut une France souveraine, en ordre et humaniste : « Ma France, c’est une France dans laquelle se lève un nouvel espoir pour le pays ».

Cheffe des armées, femme de paix

L’actualité ukrainienne occupe le devant de la scène depuis quelques jours. Emmanuel Macron tente d’endiguer la crise après avoir échoué les négociations, tandis que Marine le Pen et Eric Zemmour tentent de faire oublier leurs positions pro-Poutine. Leur crédibilité est irrémédiablement entachée par ces prises de positions. Aujourd’hui, seule Valérie Pécresse bénéficie d’une légitimité à occuper la Présidence de la République, afin de porter haut les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

« Cheffe des Armées, je serai une femme de paix. Mais je saurai être cheffe de guerre si les circonstances l’exigent ».

%d blogueurs aiment cette page :