FamilleValérie Pécresse : « Je veux que 95% des Français ne paient plus de droits de succession »

24 janvier 2022
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2022/01/lR_valerie_pecresse_20220123_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Dimanche 23 janvier, Valérie Pécresse était l’invitée d’Anne-Claire Coudray lors du 20h de TF1. Plusieurs mesures ont été annoncées, notamment à propos de l’urgence sociale et sécuritaire.

1. Une réduction drastique des droits de succession

Valérie Pécresse a proposé une réduction des droits de succession, afin que 95% des Français ne paie plus cette taxe sur la mort. Elle veut également augmenter le plafond des donations du vivant des donateurs défiscalisées. Chaque parent pourrait ainsi donner 100 000 euros tous les six ans et non plus tous les quinze ans.

« J’assume que cette transmission, c’est le fruit d’une vie de travail qui a été taxée »

2. Une vraie politique de sécurité

Peu de solutions sont trouvées actuellement pour combattre l’insécurité grandissante. Valérie Pécresse propose un « choc d’autorité dans le pays ».

Valérie Pécresse promet davantage de moyens pour les forces de l’ordre, et la justice. L’objectif est de réduire significativement les délais de procédure pour les délits du quotidien. Avec 3 000 juges de plus, les décisions devront être rendues « en moins de six mois ».

3. Une hausse des salaires

Objectif 10 % d’augmentation des salaires au cours du quinquennat. La valeur « travail » doit redevenir une valeur essentielle pour tous les Français, et il est normal d’encourager les Français qui se lèvent le matin pour aller travailler.

Valérie Pécresse préconise la revalorisation des salaires de moins de 3 000 €.

4. Une banque nationale des jeunes

A l’heure où les reproductions sociales sont de plus en plus fortes, il est essentiel de permettre à chaque jeune de mettre en oeuvre ses projets. Mais distribuer des milliers d’euros à l’âge de 18 ans, comme le proposent certains candidats à l’élection présidentielle ne peut être la solution. Valérie Pécresse propose de créer une banque nationale des jeunes afin « d’aider tous les jeunes à financer leurs projets et leurs études. »

%d blogueurs aiment cette page :