Vie du mouvementNos sénateurs interrogent le gouvernement

20 octobre 2021
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_senat_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Ce mercredi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement, six sénateurs du groupe les Républicains ont interpellé l’exécutif.

Pour commencer, Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, a interpellé le Premier ministre à propos des déclarations d’Emmanuel Macron sur le droit d’amendement.

Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice des Alpes-Maritimes, a interrogé la ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement sur la construction des maisons individuelles.

Jean-François Husson, sénateur de Meurthe-et-Moselle, a questionné le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Comptes publics sur la flambée des prix de l’énergie.

Béatrice Gosselin, sénatrice de la Manche, a interpellé la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement sur le non remplacement des enseignants.

Pierre Frogier, sénateur de Nouvelle-Calédonie, a interrogé le Premier ministre sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

pour finir, Stéphane Le Rudulier, sénateur des Bouches-du-Rhône, a questionné le Premier ministre sur les relations entre la France et l’Algérie.

%d blogueurs aiment cette page :