SociétéChristian Jacob : « Depuis 2 ans, nous remportons victoire sur victoire »

6 septembre 2021

Christian Jacob était ce lundi 6 septembre l’invité de RTL Matin.

Au micro d’Alba Ventura, le président de notre famille politique a d’abord tenu à saluer la superbe Rentrée des Jeunes Républicains qui s’est tenue au Parc Floral de Paris ce week-end en présence de près de 1700 jeunes républicains : « On sort d’un week-end formidable avec les jeunes. Nous sommes la première force politique de France en nombre de militants, mais surtout un grand mouvement de jeunesse est né hier, nous comptons près de 10 000 jeunes adhérents aux Républicains ! »

Le Président est ensuite revenu les dernières victoires électorales des Républicains : « on vient depuis deux ans de remporter victoire sur victoire, on a tout gagné depuis 2 ans ! Je vous rappelle qu’en 2015 le Front National était en tête dans 6 régions de France, ils se sont totalement effondrés en étant en tête dans une seule région cette année. Nous, on a un vrai projet, c’est ça la politique ! »

Interrogé sur la primaire, Christian Jacob a tenu à rappeler qu’évidemment, viendra le temps de l’incarnation mais les seuls qui décideront ce sont les militants. « Je tiens ma légitimité des militants de notre famille politique et j’ai toujours dit que c’est à eux que la décision reviendrait à l’occasion d’un Congrès qui se tiendra le 25 septembre. »

L’interview s’est ensuite portée sur le port du voile et de la kippa, notamment pour les mineurs. Sur ce sujet, le président des Républicains avait déjà proposé il y a deux ans à Emmanuel Macron de créer une commission de type commission STASI pour évoquer les signes religieux dans l’espace public et les signes religieux pour les mineurs. Un courrier rester sans réponse comme à chaque fois sur ces sujets : « en réalité, Emmanuel Macron fait des coups de communication mais rien ne change ! Les choses se sont empirées gravement depuis 4 ans. »

Pour finir, Christian Jacob a exprimé sa position sur les 35h : « Je suis pour l’harmonisation du temps de travail dans le secteur public et dans celui du privé mais chaque heure travaillée doit être payée. C’est la raison pour laquelle sur les heures supplémentaires, nous demandons que le temps de travail soit défini au sein de l’entreprise ou dans les branches. Il faut que par referendum soit décidé le seuil de déclenchement des heures supplémentaires. Ce système permet d’augmenter le salaire et en même temps il n’amoindrit pas la compétitivité des entreprises. Faisons confiance à l’intelligence collective. »

%d blogueurs aiment cette page :