Vie du mouvementConvention nationale sur la santé

8 juin 2021

Chères amies, chers amis,

Notre douzième convention nationale qui fut consacrée à la santé s’est tenue mardi dernier en présence de Christian Jacob, président des Républicains, Philippe Juvin, maire de la Garenne-Colombes, professeur de médecine, chef des Urgences à l’Hôpital Georges-Pompidou, Annie Delmont-Koropoulis, sénatrice de Seine-Saint-Denis, médecin, Jean-Pierre Door, député du Loiret, cardiologue, Frédéric Bizard, économiste, spécialiste des questions de protection sociale et de santé, et président de l’Institut Santé et de Jean-Paul Ortiz, Président de la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF).

Comment remédier aux déserts médicaux ? Comment débureaucratiser les hôpitaux ? Comment désengorger les urgences ? Comment relocaliser en France la production des médicaments stratégiques ?

Après avoir chacun exposé leur point de vue sur la situation en France, les élus et intervenants ont répondu à vos nombreuses questions pendant près de deux heures. La convention s’est ensuite conclue par la présentation et un échange autour des propositions de notre famille politique pour refonder notre système de santé, pour le rendre plus juste et plus performant, tirer les leçons de la crise sanitaire, et renforcer la souveraineté de la France en matière de santé.

Nos propositions (non-exhaustives)

1– Faire du ministère de la Santé un ministère régalien qui définit une véritable stratégie nationale de santé avec une Agence Sanitaire Nationale qui regrouperait les 32 agences actuelles et une loi de programmation sanitaire à cinq ans, votée par le Parlement.

2– Revaloriser les rémunérations des personnels hospitaliers en leur payant toutes les heures supplémentaires effectuées et non récupérées.

3– Augmenter significativement le nombre de professionnels de santé formés en fixant des objectifs de formation adaptés aux besoins de chaque région et en augmentant la capacité d’accueil des organismes de formation, notamment par la mise en place de collaborations région-universités/écoles.

4– Faire de la reconquête de notre souveraineté sanitaire un objectif majeur de la politique nationale de recherche en créant un programme « Recherche, innovation et transfert de technologie dans le domaine de la santé personnalisée » dans la loi des finances.

5– Construire une filière e-santé puissante et structurée par la généralisation du dossier médical partagé (DMP) ; l’uniformisation des systèmes d’informations des hôpitaux ; le développement de la télémédecine et de la téléconsultation médicale.

(…)

>> Télécharger le livret

%d blogueurs aiment cette page :