Vie du mouvementConvention nationale consacrée à l’air, l’eau et les déchets

25 mai 2021

Chères amies, chers amis,

Nous tenions à vous remercier pour votre participation à notre dernière convention nationale qui fut consacrée à l’air, l’eau et aux déchets et qui s’est tenue mardi 25 mai dernier.

Comme lors de chaque convention, plusieurs intervenants extérieurs sont venus nous apporter leur éclairage sur ces trois sujets environnementaux essentiels.. A cet égard, nous avons eu le plaisir de recevoir Fouad Awada, directeur général de l’Institut Paris Région, Nicolas Garnier, directeur général d’Amorce, Maximilien Pellegrini, directeur général Eau France – Suez, vice-président de la FP2E (fédération professionnelle des entreprises de l’eau), Jean-Luc Petithuguenin, président-fondateur de PAPREC, et Pierre-Paul Leonelli, adjoint à la mairie de Nice et vice-président de la métropole Nice Côte d’Azur en charge de la propreté, de la collecte et du traitement des déchets.

Chaque table ronde, respectivement sur l’air, l’eau et les déchets, s’est conclue par la présentation des propositions de notre famille politique par Martial Saddier, député de la Haute-Savoie, Agnès Evren, députée européenne, Valérie Beauvais, députée de la Marne, Marta de Cidrac, sénatrice des Yvelines et Bruno Costes, directeur des relations institutionnelles et standardisation, président du comité d’Orientation stratégique environnement/RSE AFNOR et conseiller national LR.

Propositions que vous avez majoritairement approuvées et que nous vous proposons de (re) découvrir de manière plus détaillée dans le livret à télécharger ci-dessous.

Nos propositions – non-exhaustives – pour garantir la qualité de l’air :

1. Pérenniser le bonus écologique pour l’achat d’un VUL (véhicule utilitaire léger) électrique et fixer l’objectif de 15% de biocarburants en 2030 et de 20% en 2050 dans le transport (contre 8% aujourd’hui) par la mise en place d’une fiscalité incitative.

2. Pérenniser le fonds Air Bois après 2021 et lancer une campagne de communication sur les polluants en insistant sur le chauffage au bois, notamment dans les zones très polluées.

3. Réformer la TGAP Air en la concentrant sur les 4 polluants principaux en permettant aux préfets d’en moduler le taux en fonction des territoires et en réaffectant une partie de ces recettes à des investissements industriels innovants.

Nos propositions – non-exhaustives – pour garantir la qualité de l’eau :

1. Utiliser les eaux usées et traitées pour des usages urbains, industriels et agricoles.

2. Encourager les différentes pratiques de désimperméabilisation des sols en agriculture et dans le BTP.

3. Encourager les collectivités locales à mettre en place une tarification incitative de l’eau et lancer une campagne de communication et de sensibilisation sur l’usage de l’eau.

Nos propositions – non-exhaustives – pour réduire et valoriser nos déchets :

1. Allonger la durée de vie des produits en excluant les produits émissifs, trop polluants ou trop consommateurs de ressources épuisables.

2. Généraliser la mise en place d’une tarification incitative des déchets.

3. Mettre en place, sur chaque produit, un code de la même couleur que le bac dans lequel le produit sera jeté avec une consigne claire « Même couleur, même poubelle » sur tout le territoire.

>> Télécharger le livret

%d blogueurs aiment cette page :