SociétéMonsieur le Président, serez-vous le fossoyeur de l’Histoire de France ?

23 avril 2021
https://i1.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2021/04/lR_michele_tabarot_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

En appelant à « déconstruire notre Histoire », comme il l’a affirmé sur la chaîne américaine CBS, le président de la République « déconstruit notre Nation », déplore la député LR des Alpes-Maritimes, Michèle Tabarot. Treize autres députés des Républicains, dont le président Christian Jacob, se joignent à cette lettre ouverte à Emmanuel Macron.

Monsieur le Président,

Depuis le début de votre mandat vous avez été animé par l’obsession de la repentance, particulièrement en ce qui concerne la présence française outre-mer. Mais ce 19 avril, vous avez franchi une étape supplémentaire en assumant sur une chaîne de télévision étrangère votre volonté de « déconstruire l’Histoire de France ». Vous prétendez ainsi, remettre en cause l’héritage de millénaires d’une Histoire si riche qu’elle a inspiré le monde et les libertés. Mais notre passé n’est pas une construction aléatoire ou imposée. Les instants qui y figurent ont façonné notre pays, que ce soit des victoires, des défaites, des révolutions, des pensées, des découvertes…

Vous-même êtes Président de notre Ve République parce que vous êtes l’héritier de toute cette Histoire dont vous devez être le garant. Vous ne pouvez sacrifier une construction pluriséculaire par peur de l’assumer contre les séparatistes, les communautaristes et les puissances étrangères qui veulent nous affaiblir en nous donnant honte de notre passé. Ne tombez pas dans ce piège tendu par les ennemis de la France. Tous les pays ont une Histoire faite d’ombre et de lumière. Elle doit être considérée dans sa totalité et ne peut être réécrite au gré des aspirations de quelques-uns.

Ne commettez surtout pas l’erreur tragique d’ignorer qu’Histoire et Nation vont de pair. L’une se construit avec l’autre. Sans Histoire et sans figures historiques, le concept même de Nation n’existe pas. Oui, Monsieur le Président, prenez garde, car déconstruire l’Histoire c’est déconstruire notre Nation ! Votre désir de plaire à certains électorats ne peut avoir le prix de nos racines et de nos valeurs. Ce que l’Histoire nous enseigne sur notre passé est aussi là pour guider notre présent. Notre pays ne sera certainement pas plus grand parce qu’il abandonne le souvenir de Charlemagne, de Colbert ou de Napoléon qui lui ont tant donné.

La vraie force, c’est d’accepter l’Histoire telle qu’elle est, dans toute sa complexité. Si nous-mêmes avons honte de la France, alors comment pourrons-nous transmettre l’amour de notre patrie à ceux qui la rejoignent ? Monsieur le Président, ne soyez pas le fossoyeur de l’Histoire de France. Ayez au contraire l’ambition d’aider à redonner aux nouvelles générations la passion de notre passé et avec elle la fierté d’être Français.

Liste des signataires de cette tribune :

Michèle Tabarot (Alpes-Maritimes),
Christian Jacob (Seine-et-Marne et Président LR),
Édith Audibert (Var),
Philippe Benassaya (Yvelines),
Anne-Laure Blin (Maine-et-Loire),
Jean-Claude Bouchet (Vaucluse),
Philippe Gosselin (Manche),
Emmanuel Maquet (Somme),
Jean-François Parigi (Seine-et-Marne),
Jean-Luc Reitzer (Haut-Rhin),
Bernard Reynès (Bouches-du-Rhône),
Laurence Trastour-Isnart (Alpes-Maritimes),
Charles De La Verpillière (Ain),
Stéphane Viry (Vosges).

>> Lire la tribune sur ValeursActuelles.com

%d blogueurs aiment cette page :