Vie du mouvementConvention « Autorité de l’Etat et cohésion nationale »

17 novembre 2020

Chères amies, chers amis,

Vous avez été plusieurs milliers à suivre la convention nationale consacrée à l’autorité de l’Etat et à la cohésion nationale initiée par Christian Jacob, président des Républicains, et nous vous en remercions. Communautarisme, islamisme, terrorisme, éducation, sécurité, forces de l’ordre… Animés par Frédéric Pechenard et Gilles Platret, Vice-présidents des Républicains, les débats ont été riches et éclairés par de très intéressantes interventions de nos invités tels que l’imam Hassen Chalghoumi, Michel Aubouin, Thibault de Montbrial, Georges Fenech ou encore Sami Biasoni, et de nos parlementaires, Eric Ciotti, Nadine Morano ou encore Eric Diard.

Cette convention fut l’occasion de présenter les 10 propositions prioritaires des Républicains pour restaurer l’autorité à tous les niveaux et réaffirmer tout ce qui fait de la France une nation.

1. Lancer un grand plan de réarmement régalien pour donner aux forces de l’ordre les moyens de faire leur travail : atteindre 1% du PIB pour la sécurité en cinq ans.
2. Durcir la réponse pénale en instaurant des peines-plancher minimales, en supprimant les réductions de peine automatiques et en durcissant la justice des mineurs.
3. Exécuter 100% des peines en construisant 20 000 places de prisons, en faisant payer les amendes pénales, en appliquant les travaux d’intérêt général et en déployant les bracelets électroniques géolocalisés.
4. Moderniser la Justice par des moyens supplémentaires et un plan de numérisation couplé à un nouveau Code de procédure pénale radicalement simplifié
5. Contrôler et réduire l’immigration : pour assimiler les étrangers, il faut en accueillir moins.
6. Éradiquer l’islamisme en fermant les mosquées radicalisées et en expulsant les étrangers fichés pour radicalisation.
7. Confier à une « nouvelle commission Stasi » la rédaction d’un Code de la laïcité comprenant notamment l’interdiction du voile pour les accompagnants scolaires et à l’université.
8. Faire de l’apprentissage du français une grande cause nationale pour les écoliers comme pour les étrangers.
9. Instaurer un enseignement civique évalué tout au long de la scolarité et un véritable service à la Nation d’au moins quatre mois.
10. Transmettre les valeurs de la République, le récit national et des chances de réussite à tous les élèves.

>> Télécharger le livret de la convention

%d blogueurs aiment cette page :