SécuritéChristian Jacob : « On ne peut pas séparer l’immigration de l’islamisme radical »

19 octobre 2020

Christian Jacob, président de notre mouvement, était l’invité de Thomas Sotto sur RTL.

Le gouvernement ne prend pas de mesures pour lutter contre l’islamisme : « en 3 ans, seuls 7 lieux de culte ont été fermés sur la centaine identifiée par le ministère de l’Intérieur. Il faut modifier la loi et fermer ces lieux de culte ». Le gouvernement a changé de positions, « la semaine dernière, M. Darmanin nous disait que c’était impossible. J’ose espérer que les choses changent ! ».

Aussi, « 4000 étrangers fichés pour radicalisation sont présents sur le sol français. Que ont-ils encore sur notre territoire ? » Nous demandons que, pour les binationaux, il y ait une déchéance de nationalité. Il faut nous « donner les moyens de protéger nos compatriotes. »

Au contraire, nous, depuis 2015, nous avons « déposé 37 propositions de loi pour lutter contre le terrorisme et le gouvernement n’en a retenu aucune ». Pour lutter contre ce mal, il faut lutter sur plusieurs fronts : « il faut se donner les moyens juridiques, judiciaires et policiers de mener cette guerre ».

Pour notre président, l’islamisme radical est lié au sujet de l’immigration. C’est « le laxisme de l’exécutif dans la politique d’immigration qui nous a conduit à cette situation : en 2019, 275 000 titres de séjour ont été accordés. »

%d blogueurs aiment cette page :