SécuritéChristian Jacob : « Nous assistons depuis trois ans à une explosion de la violence »

8 octobre 2020

Christian Jacob, président de notre famille politique, était l’invité de Sonia Mabrouk sur Europe 1.

Notre pays fait face à une violence sans précédent : « nous assistons depuis trois ans à une explosion de la violence et notamment à l’encontre des forces de l’ordre ». Le gouvernement doit réagir face à cette explosion : « il y a eu un laxisme. Ce gouvernement n’a pas pris la mesure de l’explosion des agressions. Le garde des Sceaux ose parler de sentiment d’insécurité ».

L’exécutif doit également agir face au communautarisme : « il y a des discours, mais concrètement, y a-t-il eu un texte? Une mesure ? » A l’inverse, aux Républicains, « nous avons fait des propositions. Lorsque nous avions demandé à ce qu’il y ait des peines planchers mais M. Darmanin était aux abonnés absents. La réalité, c’est que depuis trois ans, il fuit la réalité ».

Dans son discours sur le séparatisme, le président de la République n’a pas évoqué de nombreux sujets : « pas un mot sur l’immigration, sur les mineurs isolés, sur la fermeture des lieux de culte salafistes… ». De plus, « ce projet de loi ne sera jamais mis en application avant la fin du quinquennat. Il fallait agir beaucoup plus tôt ! »

Notre président a également évoqué la situation de notre famille politique : « nous devions retrouver la confiance des Français. Nous l’avons fait en remportant les élections municipales et sénatoriales ». Nous continuons à travailler avec sérieux « en menant plus d’une centaine de réunions thématiques et en préparant les départementales et les régionales ».

Pour les élections présidentielles, nous choisirons un processus de départage. « J’ai été élu par les militants et j’ai toujours affirmé mes réserves sur les primaires : elles génèrent des divisions. Si aucun candidat ne s’impose naturellement, nous mettrons en place un système de départage, après les élections régionales, qui sera soumis aux militants. »

%d blogueurs aiment cette page :