SécuritéEric Ciotti : « Emmanuel Macron refuse de dire que le problème c’est l’islamisme ! »

30 septembre 2020
https://i2.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2020/01/lR_eric_ciotti_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et président de la commission nationale d’investiture, était l’invité d’Europe 1.

Il demande à ce que la question des mineurs isolés soit traitée par le gouvernement : « aujourd’hui, on ne peut pas évaluer leur âge. Il y a trop de faux mineurs et on ne se donne pas la peine de les détecter et de les expulser ! Disons aux pays d’origine sûrs : reprenez et occupez-vous de vos mineurs ! Ces pays doivent prendre en charge leurs ressortissants, la France ne peut pas accepter tout le monde. »

Un des moyens de connaître l’âge des demandeurs d’asile est d’effectuer un test osseux. Celui-ci doit être rendu obligatoire : « je demande depuis des années des tests osseux mais comme François Hollande, Emmanuel Macron refuse ces tests. Il y a une continuité sur les questions migratoires et sécuritaires entre ces deux Présidents. »

Il accuse le président de la République d’être naïf face aux questions migratoires : « la faille est dans la naïveté de notre pays qui accueille 2 millions d’immigrés légaux en 5 ans sous Emmanuel Macron. On nous parle de lutte contre le séparatisme mais si on n’arrête pas les flux migratoires on n’enrayera pas le communautarisme ! »

Le Président n’a pas de volonté politique pour lutter contre l’islamisme radical : « Emmanuel Macron prend le temps de commenter la situation politique libanaise mais refuse de réagir sur l’attentat islamiste devant les anciens locaux de Charlie Hebdo ! »

Il n’ose même pas évoquer le terme d’islamisme radical : « en parlant de séparatismes, le Président Macron refuse de dire que le problème c’est l’islamisme ! C’est bien l’islamisme qui nous attaque, c’est l’islamisme qu’il faut combattre, qu’il faut détruire ! ».

La politique pénale doit également être ferme : « un étranger condamné en France qui viole le pacte républicain, qui viole l’asile, doit être expulsé ! » De plus, : « entre 2018 et 2020, 2.260 islamistes sont sortis de nos prisons ! Réformons la constitution pour permettre une rétention de sûreté contre ces islamistes sortant de prison. Protégeons les Français ! »

%d blogueurs aiment cette page :