SociétéRachida Dati : « Nous sommes le premier parti de France »

22 septembre 2020

Rachida Dati, maire du VIIè arrondissement de Paris et membre du conseil stratégique des Républicains, était l’invitée de France Inter.

Elle s’interroge sur la cohérence de la politique de sécurité menée par le gouvernement : « Quand vous menez une politique de sécurité, il faut avoir une orientation. Si vous voulez démanteler les trafics de stupéfiants, il faut mettre en place une politique coordonnée : les services sociaux, le fisc… Cette politique coordonnée n’est pas menée dans notre pays. Il est important d’avoir une fermeté face au laxisme. »

Le gouvernement ne lutte pas contre le séparatisme et le communautarisme : « Le séparatisme n’a jamais été aussi fort dans notre pays. On va de recul en recul : de compromis en compromission. » Face à ce fléau, « le gouvernement est faible. Ça arrange M. Macron qui espère se retrouver face à Marine Le Pen. »

Le parti présidentiel est en difficulté : « La République En Marche perd les élections partielles, tous les jours, des membres démissionnent du parti. La République En Marche est en état de décomposition totale. Nous sommes le premier parti de France : en termes de militants et en termes d’élus. Vis-à-vis des Français, des militants, des Français, il faut de la clarté et de la cohérence. »

Nous portons des valeurs qui ne sont pas portées par d’autres mouvements : Rachida Dati « assume d’être de droite : d’être pour l’autorité, le respect de l’environnement, pour la sécurité, pour la réduction des inégalités, pour la reconnaissance du mérite et du travail… »

%d blogueurs aiment cette page :