Etat et collectivitésEric Ciotti : « En Marche est coupé des territoires »

21 septembre 2020
https://i2.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2020/01/lR_eric_ciotti_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et président de la commission nationale d’investiture, était l’invité de France Bleu.

La déroute d’En Marche est flagrante : « quand je vois les élections législatives partielles, il n’y a aucun candidat En Marche qui est qualifié pour le deuxième tour. C’est pourtant le parti de du président de la République. » Leurs résultats aux municipales n’est guère meilleur : « ils n’ont gagné aucune grande ville en France ».

Au contraire, « les Républicains incarnent cette alternative face au duel que certains veulent installer entre M. Macron et Mme Le Pen. Je ne me résous pas à avoir à faire ce choix. Nous sommes les héritiers du parti gaulliste, de Nicolas Sarkozy, de Jacques Chirac… Et on disparaitrait face à Emmanuel Macron ? » Nous sommes totalement différents du parti du président de la République : « En Marche est coupé des territoires : il n’a pas de racines. Ses élus sont déconnectés. »

Nous sommes en désaccord sur de nombreux sujets : « une réelle différence avec Emmanuel Macron : sa lâcheté face au communautarisme islamiste. Ça fait trois ans qu’il nous annonce un texte pour combattre l’islamisme. Si on ne s’attaque pas à l’islamisme, à la radicalisation, on ira vers une société qui va changer de visage. Je ne souhaite pas qu’on nous impose un mode de vie qui n’est pas le nôtre. »

%d blogueurs aiment cette page :