SécuritéGérard Larcher : « Les chiffres de la délinquance sont assez dramatiques »

24 juillet 2020

Gérard Larcher, président du Sénat et membre du Conseil stratégique de notre mouvement, était l’invité de Laurent Neumann sur BFMTV / RMC.

Gérard Larcher a tenu à rappeler que la politique menée par le gouvernement n’est pas une politique de droite : « Est-ce que depuis 3 ans, on a mené une politique de droite ? Non. »

La politique économique du gouvernement est un échec : « Je me rappelle des conclusions du rapporteur général du budget fin 2019. Il disait au gouvernement qu’il n’avait pas réduit la dépense publique, qu’il n’avait pas réduit l’endettement et que s’il survenait une difficulté, le pays sera en grande difficulté. C’est ce qui se passe aujourd’hui. »

Les résultats ne sont pas non plus au rendez-vous sur le plan régalien : « Les chiffres de la délinquance sont assez dramatiques par rapport aux autres pays européens. Il faut qu’on en finisse avec les zones de non-droit et le sentiment d’impunité ». Le président rappelle qu’ « appliquer la loi, c’est la première mission d’un exécutif et d’un gouvernement ».

Une des solutions pour mettre fin aux crises est que le gouvernement en finisse avec la verticalité du pouvoir : « les crises des gilets jaunes des retraites ont été suscitées par la verticalité du pouvoir. Il faut inverser cette verticalité. »

Gérard Larcher a également manifesté son inquiétude concernant la situation sanitaire : « Portons le masque, respectons les gestes barrières. Cependant, concernant les tests dans les aéroports, il y a des insuffisances graves ». Il appelle le ministre de la santé à réagir face à cette situation.

%d blogueurs aiment cette page :