JusticeEric Ciotti : « La question de l’indépendance de la Justice se pose »

24 juin 2020
https://i2.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2020/01/lR_eric_ciotti_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Le 24 juin dernier, Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et rapporteur général de la commission d’enquête parlementaire sur le coronavirus, a été interrogé sur les sujets médiatiques du moment.

Sur la Commission COVID-19 et a déclaré qu’il fallait faire la lumière sur la pertinence de la réponse apportée par le gouvernement à cette pandémie. Néanmoins, la commission travaille bien, ce n’était pas gagné d’avance et c’est une bonne chose.

« Nous avons déjà récolté beaucoup d’informations : nous n’avions que 100 millions de masques au début de la crise et les commandes essentielles n’ont été passées qu’au mois de mars. Et nous comptons poursuivre.

De plus, notes datant de septembre 2018 insistaient sur la nécessité de commander un milliard de masques, et que les stocks étaient périmés mais rien n’a été fait. »

Sur l’entretien du professeur Raoult, M.Ciotti compte lui demander si la controverse scientifique était véritablement salutaire dans cette crise.

Mais la stratégie de tests du professeur Raoult était incontestablement une réussite. Il convient donc également de comprendre pourquoi, à part à l’IHU, la France effectuait 3000 tests par jours contre 50.000 en Allemagne. « Cela nous a certainement mené à un confinement plus drastique.

Le gouvernement et le conseil scientifique ne pouvaient préconiser une stratégie de tests massive alors que nous n’en avions pas assez. Le problème vient possiblement d’un blocage administratif qui a empêché de mobiliser les laboratoires privés et les cliniques vétérinaires à temps dans la lutte contre le virus. À Nice, les tests ont dû être effectués à Marseille faute de moyen »

Sur l’Affaire Kohler et le Parquet Financier, il déclare avoir l’impression que l’intervention du président de la République et le classement de l’affaire sont liés. Cela pose la question même de l’existence du parquet financier et de son indépendance. C’est une juridiction complémentaire voulue par F.Hollande. Or, ceux qui sont éloignés du pouvoir en sont souvent les cibles. On l’a vu avec l’affaire Fillon. Derrière les récentes révélations sur l’affaire il y a le destin de la France qui a été modifié. La célérité de la justice a été très importante. « Il faut sortir la politique de la justice, il en va de la vitalité de notre démocratie ». La décision du président de saisir le conseil national de la magistrature est la bonne mais il faut qu’il y ait une enquête judiciaire. Il faut comprendre l’origine des pressions. Il en a de la confiance de nos concitoyens dans notre processus démocratique. Éliminer le principal candidat au pouvoir est un acte grave.

Tags de la statue de Colbert et incidents, Eric Ciotti se dit choqué des dégradations de biens publics de patrimoine. Il y a également eu des incidents au Ministère de l’intérieur. M.Castaner n’est même pas capable de protéger son propre ministère. Il ne faut pas juger notre Histoire à la lumière de celle des USA ou à la lumière de notre connaissance actuelle. L’histoire est un bloc et il faut la prendre comme tel, il faut mettre un terme à ces extrapolations et cette culpabilisation permanente qui sont ridicules.

Sur les « violences policières » Certains dérapages sont contrôlés et sanctionnés, les récents procès de policiers en sont la preuve. L’an dernier, la Direction Générale des Services a mené près de 1400 enquêtes. C’est l’une des professions les plus contrôlée, à l’inverse des magistrats, nous l’avons vu pour l’affaire Fillon. Les policiers n’ont pas le droit à l’erreur.
De plus, le terme de violence policière n’est pas exact, car il n’y a pas d’aspect systémique. Il y 107 agressions en moyenne par jour contre les forces de l’ordre. Ce sont eux qui subissent la violence, ils sont un rempart. Sans eux, c’est la loi des Tchétchènes. Les policiers défendent la République et nos institutions, il faut remettre les incidents en contexte et sanctionner les dérapages.

%d blogueurs aiment cette page :