Santé et solidaritéBruno Retailleau : « On n’a pas cassé les reins de l’épidémie »

7 mai 2020

Aujourd’hui, Bruno Retailleau, Président du groupe les Républicains au Sénat et Sénateur de Vendée, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin.

Il est revenu sur les effets du confinement sur l’économie qui, aujourd’hui, sont supérieurs à ses bénéfices : « il faut le déconfinement, mais il a été très mal préparé et orchestré par le gouvernement ».

Pour Bruno Retailleau, il est indispensable de passer d’un confinement collectif à un confinement individuel : « le masque est un confinement individuel, les scientifiques qui disent que le masque ne sert à rien sont des Diafoirus ! ». Stop à la mise sous cloche, nous devons passer à une stratégie offensive. Pour cela nous devons casser les reins de l’épidémie et donc casser la chaîne de contamination en testant et en traçant les contacts d’autant plus que beaucoup de personnes sont asymptomatiques.

Certains maires sont tétanisés : « pour le déconfinement, ils ont reçu d’abord un protocole de 63 pages puis de 54 pages, avec des règles différentes ! Les maires et les chefs d’entreprises seront toujours responsables s’ils commettent une faute délibérée ou intentionnelle ». On a voulu poser un cadre clair au Sénat, contrairement à ce qu’a voté hier l’Assemblée nationale où les députés majoritaires, pour le coup, exonèrent les ministres et le Gouvernement ! Nous, au Sénat, on dit aux maires et aux chefs d’entreprises : attention vous devez la sécurité mais ce n’est pas parce que vous appliquez ce que l’Etat vient de décider à votre place que demain, si jamais il y a une personne contaminée vous serez traduits en justice.

%d blogueurs aiment cette page :