Travail et emploiBruno Retailleau : « On ne veut pas se payer un rebond épidémique ou une rechute économique »

3 avril 2020
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_bruno_retailleau_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Ce matin, Bruno Retailleau, Président du groupe les Républicains au Sénat et Sénateur de la Vendée, était l’invité de Gérard Leclerc dans La Matinale sur CNEWS.

Interrogé sur l’intervention du Premier ministre sur la prolongation du Confinement, du système mis en place et du potentiel déconfinement progressif en fonction des tests, Bruno Retailleau a rappelé que les Français attendent un effort de transparence et de rigueur de la part du gouvernement.

Sur le point du déconfinement, Bruno Retailleau s’est expliqué.

Aujourd’hui, parler du déconfinement alors qu’il faut encore faire comprendre et appliquer la consigne du confinement est une erreur fondamentale.

Le déconfinement est un sujet d’une extrême importance qui doit être abordé et débattu avec des professionnels, pour ne pas se payer un rebond épidémique et une rechute économique.

Actuellement, avec l’ensemble des Républicains nous avons fait le choix de laisser le gouvernement travailler à la gestion quotidienne tout en proposant des solutions. Quand viendra l’heure du déconfinement, en amont, un débat au parlement à ce sujet devra être pris en accord avec le gouvernement.

Sur le sujet de la gestion chaotique des débuts, malheureusement le temps perdu est irrattrapable.

Néanmoins, Bruno Retailleau propose qu’un dépistage sérologique puisse être effectué par les laboratoires publics. Notre territoire dénombre pas moins de 75 laboratoires départementaux d’analyses en capacités de faire 80 000 tests par jour.

Sur le sujet de la relance économique, le décalage des charges ne suffiront pas, l’Etat devra abandonner des dettes.

%d blogueurs aiment cette page :