Vie du mouvementHommage à Patrick Devedjian

2 avril 2020
https://i2.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2020/04/lR_patrick_devedjian_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Décédé le 29 mars dernier, Patrick Devedjian était un grand serviteur de la France, de son département des Hauts-de-Seine et de sa ville d’Antony. Homme de convictions, il aura profondément marqué notre famille politique. Les Républicains souhaitent aujourd’hui lui rendre hommage et s’associer à la peine de sa famille.

Né le 26 août 1944 à Fontainebleau, Patrick Devedjian est le fils de Roland Devedjian, immigré arrivé en France en 1919. Diplômé de la faculté de droit d’Assas, Patrick Devedjian fut avocat au barreau de Paris dès 1970.

Esprit libre, Patrick Devedjian adhéra à l’Union des Démocrates pour la République en 1971 puis participa à la création du Rassemblement pour la République aux côtés de Jacques Chirac et Charles Pasqua en 1976. Il fut également porte-parole du RPR de 1999 à 2001 puis, plus tard, Secrétaire général de l’Union pour un mouvement populaire de 2007 à 2008.

Ancien député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine de 1986 à 2017, ancien maire d’Antony de 1983 à 2002, Patrick Devedjian fut élu conseiller départemental en 2004, puis Président du Conseil départemental en 2007. Pleinement engagé pour les Atlo-Séquanais, Patrick Devedjian n’aura cessé de vouloir faire grandir, évoluer, moderniser ce territoire de l’Ouest francilien.

Patrick Devedjian aura également servi la France en occupant plusieurs fonctions gouvernementales.
D’abord ministre de Jacques Chirac, en tant que Ministre délégué chargé des libertés locales (2002 à 2004), très attaché à l’autonomie des collectivités territoriales, il pilota les lois de l’acte II de décentralisation. Puis, en tant que Ministre délégué à l’industrie (2004 à 2005), il œuvra notamment à la libéralisation des télécommunications.
Enfin ministre de Nicolas Sarkozy, en tant que Ministre auprès du Premier Ministre chargé du Plan de relance (2008 à 2010), il contribua à redresser l’économie française à la suite de la crise financière mondiale grâce à un programme d’investissement sans précédent.

Patrick Devedjian fut également Administrateur du Musée du Louvre, Vice-président de la Société des Amis du Louvre. Convaincu de l’intérêt de mener une politique culturelle comme instrument de cohésion sociale et d’intégration, il fut notamment à l’initiative de la construction de La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt et de Paris-La Défense Arena à Nanterre, et portait le projet de création du Musée du Grand Siècle dans la caserne Sully à Saint-Cloud.

Fier de ses origines arméniennes, il n’a cessé de combattre pour la reconnaissance du génocide et pour le développement de l’Arménie d’aujourd’hui. Marié depuis 1969, Patrick Devedjian avait quatre enfants.

Ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui, notamment lorsqu’il était secrétaire général de notre mouvement, en gardent un souvenir impérissable, de chaleur, d’humour, de culture avec un sens de l’Etat chevillé au corps.

Les Républicains souhaitent aujourd’hui adresser leurs sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses administrés qu’il a tant servis.

Patrick Devedjian restera une figure majeure de notre famille politique et de la vie politique française.

%d blogueurs aiment cette page :