Société« Nous appelons la jeunesse de France à faire entendre sa voix. »

13 mars 2020
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

« La jeunesse populaire des centres urbains a été pendant trop longtemps délaissée par une politique de la ville à plusieurs vitesses », regrette cent Jeunes lR candidats aux élections municipales.

Dimanche, les Français sont appelés aux urnes afin d’élire, partout en France, leur maire, figure populaire et respectée, ainsi que tous les conseillers municipaux et communautaires qui l’accompagnent. L’élu local, c’est celui qui, en prise directe avec le quotidien de chaque citoyen, donne un lien à la fois immédiat et charnel.

C’est pourquoi, nous, jeunes candidats de la droite et du centre, attachés aux valeurs républicaines d’ordre et de progrès qui ont façonné notre pays, nous nous sommes plus que jamais investis dans cette campagne afin de renouveler le paysage politique et apporter notre regard sur les problématiques de nos communes. Nous considérons que les élections locales sont au fondement du pacte républicain depuis la IIIe République et constituent un rituel indispensable lui garantissant sa pérennité. C’est par l’écharpe tricolore du maire et le visage gracieux de Marianne sur le fronton de nos hôtels de ville que la démocratie française s’incarne.

Dans chaque territoire de notre beau pays, nous nous engageons sur des listes portant les valeurs de la droite et du centre car nous estimons que ce courant politique sera le seul capable de faire vivre la démocratie locale, de faire entendre notre voix et nos aspirations. En effet, la droite républicaine s’incarne avant tout dans la valorisation des territoires et dans son souci de s’adresser à l’ensemble des Français. Venus de grands centres urbains dynamiques comme de banlieues populaires, de villes moyennes actives comme de petites villes où la sauvegarde des services publics de proximité est une priorité, de stations balnéaires reposant sur le tourisme comme de communes rurales, nous sommes tous mus par le même idéal, celui du bien-être de la population que nous aurons l’honneur de représenter et le développement économique, environnemental et social de nos territoires.

France périphérique. Dans ce cadre, l’émancipation de la jeunesse restera l’une de nos priorités. Parce qu’elle a été pendant trop longtemps délaissée par une politique de la ville à plusieurs vitesses, la jeunesse populaire des centres urbains doit être entendue à tous points de vue. Son souhait de protection a de multiples facettes, en termes de sécurité comme de logement. Elle est plus que jamais désireuse que ses élus la défendent alors que des acteurs de la vie politique nationale, de plus en plus distants et technocratiques, ne la voient depuis cinquante ans que sous l’angle d’une réserve de voix, d’une clientèle qu’il faudrait entretenir au lieu de lui donner tous les atouts de réussite.

La jeunesse rurale aspire également à être entendue. Elle façonne par son travail les territoires de la France dite périphérique, une France qui connaît le prix du travail, une France qui aspire à avoir les mêmes services que dans un centre urbain, une France entreprenante et dynamique. Car la jeunesse de nos villes et de nos campagnes espère plus que jamais travailler pour le bien de la communauté et se rendre utile. Il faut pour cela lui fournir les armes nécessaires, par l’apprentissage à l’école, par l’effacement de la fracture générationnelle qui les oppose à leurs aînés en les faisant davantage participer à la vie communale ou encore pour empêcher la dissolution du lien social.

Nous appelons la jeunesse de France à faire entendre sa voix car elle seule pourra redonner à notre vieux pays la sève de l’imagination et de la créativité qui lui font défaut depuis de trop nombreuses années. C’est par elle que le cœur de la France bat, que la transmission de nos valeurs ancestrales s’organise. Refusant la fatalité, elle est à la recherche d’un idéal qui lui permettra de se rassembler dans toute sa diversité.

Elle porte en elle l’amour de notre pays qu’elle ne demande qu’à servir avec le plus grand dévouement et la plus grande passion. Tout en conservant le meilleur de ce qui a été, la jeunesse doit créer un monde nouveau. A l’instar de ce qu’écrivait Alfred de Musset dans La Confession d’un enfant du siècle: « Derrière eux un passé à jamais détruit, s’agitant encore sur ses ruines, avec tous les fossiles des siècles de l’absolutisme; devant eux l’aurore d’un immense horizon, les premières clartés de l’avenir. »

Il est plus que jamais temps, jeunesse de France, que tu te mobilises, pour ton pays, pour ta commune, pour ton avenir.

Cette tribune est signée Pierre-Henri Dumont, député, ancien maire de Marck-en-Calaisis, Raphaël Schellenberger, député, ancien maire de Wattwiller, Amanda Guenard, 24 ans, candidate sur la liste LR à Angers, Alexis Findykian, 23 ans, candidat sur la liste LR Saint-Tropez. Elle est cosignée par 99 Jeunes LR présents sur des listes: Omar Benabderahmanen, 23 ans, Saint-Etienne, Matthieu Beauvarlet, 27 ans, Amiens, Raphaël Blanchard, 28 ans, Reims, Arthur Bongrain, 23 ans, La-Seyne-sur-Mer, Christopher Brancquart, 24 ans, Marck-en-Calaisis, Victoria Brielle, 27 ans, Privas, Guillaume Brouquières, 30 ans, Toulouse, Auriane Calambe, 26 ans, Bondy, Rémi Capeau, 25 ans, Aix-en-Provence, Geoffrey Carvalhinho, 30 ans, tête de liste Pantin, Camille Caussin, 29 ans, Amiens, Corentin Centa, 24 ans, Reims, Florian Chabaneau, 25 ans, Clermont-Ferrand, Vincent Chanetz, 29 ans, Clamart, Thomas Cherbakow, 30 ans, Forcalquier, Guillaume Chupin, 26 ans, Angoulême, Florian Colom, 28 ans, Mulhouse, Hugo Corazza, 27 ans, Tours, Julien Cornedos, 23 ans, Calais, Léa Corradi, 23 ans, Nice, Alexandre Cote, 25 ans, Bondy, Clément Coulon, 25 ans, Le Mans, Marine Cournil, 29 ans, Brive-la-Gaillarde, Gauthier Dabout, 21 ans, Orléans, Margaux Deletre, 30 ans, Amiens, Marianne Dorian, 27 ans, Belfort, Morgan Duhamel, 22 ans, La-Seyne-sur-Mer, Antoine Escanuela, 22 ans, Montpellier, Yonas Eshete, 29 ans, Strasbourg, Théo Fonseca, 18 ans, Bondy, Pierre Fontaine, 22 ans, Versailles, Enzon Foulon, 19 ans, Fayet, Baudouin Fournier, 25 ans, Saint-Emilion, Eve-Marie Ganczarczy, 22 ans, Neuilly-sur-Seine, Soal Gea, 21 ans, Montauban, Paul Gensel, 21 ans, Privas, Alexis Gingreau, 20 ans, Cholet, Lucas Grandjean, 24 ans, Thionville, Livia Graziani-Sanciu, 23 ans, Bastia, Christopher Grohin, 26 ans, Fréjus, Florian Guerin, 20 ans, Lille, Ashley Harzi, 25 ans, Colmar, Grégoire Houdan, 18 ans, Rouen, Alexine Jacquerez, 21 ans, Montpellier, Florian Jonet, 23 ans, La Garde, Cyprien Juilhard, 19 ans, Clermont-Ferrand, Jérémy Kremser, 24 ans, Strasbourg, Stanislas Kulaga, 21 ans, Criquetot l’Esneval, Dorian Lascaux, 23 ans, Tulle, Quentin Le Gaillard, 22 ans, Concarneau, Anaïs Lemaitre, 23 ans, Calais, Dorian Lemoine, 22 ans, La Garde, Antoine Macaigne, 25 ans, Saint-Quentin, Lucas Magliulo, 23 ans, Nice, Alexandre Maillard, 25 ans, Laval, Paul Malherme, 23 ans, Nantes, Jordan Mangani, 27 ans, Marseille 6/8, Anthony Mansio, 24 ans, Aix-en-Provence, Rémi de Marchi, 24 ans, Clermont-Ferrand, Josué Masson, 25 ans, Châlons-en-Champagne, Thomas Masson, 28 ans, Albert Gabin Maugard, 27 ans, Caen, Thibault Menatory, 30 ans, Rodez, Théo Michel, 25 ans, Paris XVIIe, Guillemette Millière, 26 ans, Versailles, Constance Nennula, 29 ans, Angers, Nina Ochoa, 20 ans, Toulouse, Maxime Parmentier, 28 ans, Vichy, Hugo Pasquet, 27 ans, Niort, Pierre Pelissier, 22 ans, Montpellier, Romain Pelissou, 30 ans, Toulon, Tom Pentecote, 24 ans, Saint-Etienne, Clément Perrin, 30 ans, Meudon, Vincent Perrot, 27 ans, Brest, Julien Petitfrère, 24 ans, Reims, Mandy Prima, 27 ans, Nantes, Julien Reggioni, 20 ans, Bastia, Maxime Renault, 20 ans, Argenteuil, Adrien Revers, 25 ans, Dijon, Caroline Romain, 27 ans, Issy-les-Moulineaux, Hugues de Rosny, 19 ans, Orléans, Valentin Rouffiac, 20 ans, Paris XVe, Cécilia Roure-Scognamiglio, 24 ans, Marseille 4/5, Louis Roussel, 23 ans, Marseille 9/10, Axel Sibert, 27 ans, Dijon, Antoine Sillani, 29 ans, Croix, Victorien Tiger, 23 ans, Nantes, Florian Trallero, 26 ans, Carcassonne, Kévin Vejux, 25 ans, Besançon, Amaury Verger, 20 ans, Orléans, Maxime Vergnault, 30 ans, Clermont-Ferrand, Ladislas Vergne, 28 ans, Chartres, Hector Vesproumis, 18 ans, Paris XVe, Alexandre Villalonga, 25 ans, Angers, Roberto Villeta, 27 ans, Agen, Sébastien Weil, 30 ans, Laon, Quentin Willaume, 24 ans, Marck-en-Calaisis, Paul Worms, 28 ans, Paris XIVe,, Quentin Yvet, 24 ans, Cherbourg-en-Cotentin.

%d blogueurs aiment cette page :