Travail et emploiAnnie Genevard : « Nous sommes là pour voter les lois, pas pour en être privés par un 49.3 »

27 février 2020

Ce mercredi soir, Annie Genevard, député du Doubs, vice-présidente de l’Assemblée nationale et présidente du Conseil national de notre famille politique, était l’invitée d’Europe 1.

Interrogée sur la propagation du coronavirus et sur la décision de faire venir 3000 supporters de la Juventus de Turin à Lyon pour un match de Ligue des Champions, Annie Genevard a déclaré qu’elle aurait « fait jouer le principe de précaution », soit en suspendant le match, soit en l’autorisant sans supporters. La vice-présidente de l’Assemblée nationale a également demandé à connaître « la stratégie du gouvernement » face au coronavirus.

Sur la réforme des retraites et le débat qui a lieu actuellement au Parlement, Annie Genevard a fait part de sa « consternation » car « il y a là un spectacle qui déconsidère notre institution ». Celle qui préside depuis quelques jours les débats à l’Assemblée nationale a dénoncé « le jeu de rôle que se partagent les députés insoumis et la majorité ». Après avoir rappelé que « les Républicains sont là pour débattre », la présidente de notre Conseil national a rejeté le recours éventuel au 49.3 pour adopter le projet de loi : « nous sommes là pour voter les lois, pas pour en être privés par un 49.3 »

%d blogueurs aiment cette page :