SociétéEric Ciotti : « Face au communautarisme, il faut sortir du verbiage macronien et agir »

26 février 2020
https://i2.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2020/01/lR_eric_ciotti_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Ce mercredi, Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et président de la Commission nationale d’investiture des Républicains, était l’invité de la matinale de CNEWS.

Interrogé sur la propagation du coronavirus et l’action du gouvernement pour protéger les Français, Eric Ciotti a demandé l’application « d’un principe de précaution » et a plaidé pour la mise en place de davantage de mesures comme les contrôles aux frontières, la prise de température ou une meilleure information à destination des passagers provenant des zones plus durement touchées. Le député des Alpes-Maritimes a dénoncé « un retard à l’allumage » et une politique « de l’autruche de la part du gouvernement ». Il s’est également dit « stupéfait de voir venir 3000 supporters d’Italie pour le match Lyon-Turin ».

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé hier l’instauration de chartes à signer dans les associations afin de lutter contre ce qu’il qualifie de « séparatisme islamiste », Eric Ciotti a expliqué que « ce ne sont pas des mots qu’il faut, ni un énième traitement social » et a dénoncé « des mesures trop légères ». Le député des Alpes-Maritimes a plaidé pour « limiter drastiquement l’immigration » parce que notre capacité à intégrer n’existe plus et que cette immigration nourrit le communautarisme. « Ce problème n’est pas nouveau et il se développe. Il faut agir et sortir du verbiage macronien ! » a-t-il conclu à ce sujet.

Enfin, sur la réforme des retraites, Eric Ciotti a rappelé la position des Républicains, celle d’une suspension du projet de loi car « ce texte ne veut plus rien dire, rien n’a été préparé et il faut tout reprendre à zéro, avec un financement clair ».

%d blogueurs aiment cette page :