Vie du mouvementNos sénateurs interrogent le gouvernement

20 février 2020
https://i2.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_senat_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Ce mercredi après-midi, cinq sénateurs du groupe les Républicains au Sénat ont interpellé l’exécutif, lors de la séance de questions au gouvernement, sur la lutte contre le communautarisme, sur le développement de la 5G, sur la candidature d’Agnès Buzyn à la mairie de Paris, sur la ruralité ou encore sur la santé mentale.

Philippe Bas, sénateur de la Manche et président de la Commission des lois au Sénat, a inauguré cette séance de questions au gouvernement en interrogeant le ministre de l’Intérieur sur les mesures concrètes que mettra en place l’exécutif au lendemain des annonces d’Emmanuel Macron pour lutter contre le séparatisme islamiste.

Patrick Chaize, sénateur de l’Ain, a ensuite interpellé la Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances sur les effets sanitaires et environnementaux du déploiement de la 5G.

Florence Lassarade, sénateur de Gironde, a ensuite interrogé le nouveau ministre des Solidarités et de la Santé à propos de la démission d’Agnès Buzyn et de sa candidature à l’élection municipale à Paris.

Ensuite, Jean-Marc Boyer, sénateur du Puy-de-Dôme, a interpellé la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales au sujet du sentiment d’abandon que ressentent nos concitoyens des villages et des campagnes.

Enfin, le sénateur des Deux-Sèvres, Jean-Marie Morisset, a questionné le ministre des Solidarités et de la Santé sur la santé mentale, qu’il qualifie de « parent pauvre de la santé ».

%d blogueurs aiment cette page :