SociétéBruno Retailleau : « Emmanuel Macron va faire ce qu’il sait faire le mieux, un discours, mais où sont les actes ? »

18 février 2020

Ce mardi, Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de la Vendée, était l’invité d’Apolline de Malherbe sur BFMTV pour évoquer notamment les annonces prochaines d’Emmanuel Macron concernant la lutte contre le communautarisme.

« C’est extraordinaire. Il aura fallu 3 ans à Emmanuel Macron pour faire le choix de la terminologie alors que l’on perd la bataille contre l’islamisme. Cet après-midi, Emmanuel Macron va faire ce qu’il sait faire le mieux : un discours. » C’est par ces mots que Bruno Retailleau a débuté son interview sur BFMTV ce mardi matin afin de dénoncer le manque de courage et d’actes du président de la République face à l’islam politique. Et pour illustrer ses propos ainsi que « l’ambiguïté d’Emmanuel Macron » dans le combat contre l’islamisme, le sénateur de la Vendée a pris l’exemple de l’attentat de la préfecture de police de Paris, après lequel « les leçons n’ont pas été tirées ». Bruno Retailleau a également dénoncé l’attitude du président de la République « lorsqu’il culpabilise la France sur la guerre d’Algérie et qu’il fait le jeu des islamistes ».

Enfin, interrogé sur le concept d’islamophobie, le président du groupe les Républicains au Sénat a dénoncé « un formidable piège pour empêcher toute critique de l’islam ».

%d blogueurs aiment cette page :