SociétéGuillaume Peltier : « En Marche pratique la politique du coucou »

5 février 2020
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_guillaume_peltier_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Guillaume Peltier, vice-président délégué de notre famille politique et député de Loir-et-Cher, était l’invité de la matinale de Radio Classique ce mercredi 5 février.

Interrogé sur le refus des députés de la République en Marche d’étendre les congés pour le deuil d’un enfant mineur, Guillaume Peltier a indiqué ne pas vouloir polémiquer davantage mais a rappelé qu’on voyait dans ce couac « un fossé qui se creuse entre la majorité et Emmanuel Macron ». Et sur le fond de l’affaire, le député de Loir-et-Cher y voit « un révélateur de l’arrogance et de la déconnexion du macronisme ».

Alors qu’Emmanuel Macron fête ses 1000 jours à l’Élysée, notre vice-président délégué a souhaité rappeler son mauvais bilan : « plus de fiscalité, plus de communautarisme, plus de division, moins de pouvoir d’achat, moins de laïcité… »

En ce qui concerne les élections municipales du mois prochain, Guillaume Peltier considère que la République en Marche « pratique la politique du coucou pour masquer son incapacité à présenter des candidats ».

Interrogé sur la circulaire Castaner, le député de Loir-et-Cher s’est félicité de l’issue du recours déposé par notre famille politique face à un « déni de démocratie et à une volonté organisée du président de la République de contourner la colère des Français ».

Enfin, Guillaume Peltier a tenu à défendre la laïcité en dénonçant un islam politique qui s’en prend aux lois de la République.

%d blogueurs aiment cette page :