Vie du mouvementNos députés interrogent le gouvernement

4 février 2020
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_assemblee_nationale_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Ce mardi après-midi avait lieu à l’Assemblée nationale la traditionnelle séance de questions au gouvernement. Séance au cours de laquelle sept députés du groupe les Républicains à l’Assemblée nationale ont interrogé le gouvernement.

Pierre Cordier, député des Ardennes, a inauguré l’exercice du jour en interpellant le Premier ministre sur le vote des députés du groupe la République en Marche contre l’allongement des congés pour les parents ayant perdu un enfant.

Guillaume Peltier, député de Loir-et-Cher et vice-président délégué des Républicains, a ensuite interrogé Edouard Philippe sur la lutte contre l’islam politique. Une question qui faisait écho à la lettre ouverte envoyée ce mardi matin au président de la République par Christian Jacob et dans laquelle le président de notre famille politique plaidait pour une meilleure défense de la laïcité.

Virginie Duby-Muller, député de la Haute-Savoie et vice-présidente des Républicains, a interpellé le Premier ministre sur la gouvernance et la « vente à la découpe » d’ENGIE, « fleuron » de notre industrie.

Le député de Vaucluse, Julien Aubert, a ensuite interrogé Edouard Philippe sur la réforme des retraites, lui reprochant une attaque envers les indépendants dont le régime est actuellement excédentaire et qui verront leurs cotisations augmenter sous couvert d’universalité.

Valérie Boyer, député des Bouches-du-Rhône, a, quant à elle, interpellé le Premier ministre au sujet de la circulaire Castaner, qui visait à effacer le nuançage politique dans les communes de moins de 9 000 habitants et qui a été suspendue par une décision du Conseil d’Etat.

Olivier Dassault, député de l’Oise, a ensuite interrogé la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, sur les 35 heures, qui fêtent aujourd’hui leurs 20 ans, et sur le modèle économique de notre pays.

%d blogueurs aiment cette page :