Vie du mouvementNos sénateurs interrogent le gouvernement

12 décembre 2019
https://i2.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_senat_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Ce mercredi, cinq sénateurs du groupe les Républicains ont interpellé l’exécutif lors de la séance de questions au gouvernement qui avait lieu au Palais du Luxembourg. Des questions qui portaient sur la réforme des retraites et les blocages, notamment dans les transports, mais aussi sur l’accord commercial du CETA ou sur l’apprentissage.

Philippe Dallier, sénateur de Seine-Saint-Denis, a interpellé le Premier ministre sur les mesures concrètes de la réforme des retraites qu’il avait présentées quelques heures auparavant devant le Conseil économique, social et environnemental (CESE). Il en a profité pour dénoncer des mesures floues et non-financées, rappelant par la même occasion à Edouard Philippe que le gouvernement avait l’obligation d’agir pour assurer la pérennité du système de retraites.

Frédérique Puissat, sénateur de l’Isère, a interrogé Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire aux retraites, sur cette même réforme. L’occasion de rappeler que toutes les grandes réformes qui ont permis de sauver le système de retraites actuel ont été menées par notre famille politique.

Anne Chain-Larché, sénateur de Seine-et-Marne, a dénoncé, face à la Ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, les blocages provoqués par la réforme des retraites.

Le sénateur de Haute-Loire, Laurent Duplomb, a, quant à lui, demandé à Edouard Philippe des précisions sur les débats qui doivent entourer la ratification du traité de libre-échange du CETA.

Enfin, Michel Forissier, sénateur du Rhône, a conclu cette séance de questions au gouvernement en interrogeant la ministre du Travail sur les compétences régionales en matière d’apprentissage.

%d blogueurs aiment cette page :