Vie du mouvementNos députés interrogent le gouvernement

11 décembre 2019
https://i0.wp.com/republicains.fr/wp-content/uploads/2019/11/lR_assemblee_nationale_1280x800.jpg?fit=1200%2C750&ssl=1

Ce mardi, sept députés du groupe les Républicains à l’Assemblée nationale ont interrogé l’exécutif lors de la séance hebdomadaire de questions au gouvernement. Le flou entourant la réforme des retraites, les blocages que subit notre pays et le service minimum, l’état des maisons de retraite ou encore les Jeux olympiques de 2024 ont marqué les débats.

Christian Jacob, président de notre famille politique et député de Seine-et-Marne, a inauguré cette séance de questions au gouvernement en interrogeant le Premier ministre, Edouard Philippe, sur la réforme des retraites, et plus précisément sur l’instauration d’un système par points, sur la durée légale de cotisation et sur la sauvegarde du niveau des pensions.

Olivier Marleix, député d’Eure-et-Loir, a, quant à lui, questionné Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire aux retraites, sur l’universalité de la réforme, dénonçant que la Sécurité sociale sera privée de 3 milliards d’euros de cotisations.

Le député de Meurthe-et-Moselle, Thibault Bazin, a également évoqué le sujet des retraites en demandant au Premier ministre ce que le gouvernement comptait faire dans cette réforme pour les familles nombreuses.

Bernard Perrut, député du Rhône, a interpellé la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, sur l’état de vétusté des maisons de retraite et sur la politique que comptait mettre en place le gouvernement pour rendre plus attractifs les métiers d’aide aux personnes âgées.

Guy Tessier, député des Bouches-du-Rhône, est, quant à lui, revenu sur l’opération Barkhane et la présence de l’armée française au Mali.

Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais et trésorier national de notre famille politique, a demandé au Premier ministre, Edouard Philippe, de tout mettre en œuvre pour assurer un service minimum dans les transports.

Enfin, Jean-Jacques Ferrara, député de Corse du Sud, a interpellé Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, sur les Jeux olympiques de 2024.

%d blogueurs aiment cette page :